Home   

Français        Español           عربي           Deutsch        English     

   Prospectives
  by A S Shakiry
> 57 . L’irak, c...
> 56 . Tourisme de diff...
> 55 . Mécanismes de...
> 54 . Mécanisme de ...
> 53 . Printemps arabe ...
> 52 . Où et comment...
> 51 .
> 50 . Dubaï crée...
> 49 . Perspectives du ...
> 48 . Le parcours du v...
> 47 . Perspectives du ...
> 46 . Le forum islam e...
> 45 . Qui est le plus ...
> 44 . La vision global...
> 43 . Musées, reche...
> 42 . Le quarantenaire...
> 41 . Le parcours du v...
> 40 . Origines des civ...
> 39 . Le forum islam e...
> 38 . Visites des cime...
> 37 . Le tourisme huma...
> 36 . Le tourisme reli...
> 35 . Tourisme de paix...
> 34 . Le tourisme reli...
> 33 . Le visa touristi...
> 32 . Espaces touristi...
> 31 . L’espace ...
> 30 . Perspectives du ...
> 29 . Importance des c...
> 28 . Le vendredi, jou...
> 27 . Bagdad berceau d...
> 26 . Le hijab de bain...
> 25 . Projet de lâ€...
> 24 . La culture touri...
> 23 . «tourisme isl...
> 22 . Nos chiffres ara...
> 21 . Tourisme rési...
> 20 . Les langues et m...
> 19 . Tourisme et cons...
> 18 . Comment consolid...
> 17 . Le hadj au 21Ã...
> 16 . Dans les lieux s...
> 15 . Perspectives du ...
> 14 . La sécuritÃ...
> 13 . Hospitalité
> 12 . Festival des cul...

Issue 15

Version imprimable

Tourisme Islamique Perspectives

Perspectives du Tourisme Islamique

Les édifices touristiques

Les civilisations à travers l’histoire ont édifié des monuments qui ont bravé des milliers d’années, tels que forteresses, minarets, églises, mosquées…, conformément à leurs croyances et à leurs conceptions d’elles-mêmes et du monde, et célébrant leurs réalisations et leurs victoires.

Le tourisme dans sa conception civilisationnelle d’aujourd’hui n’a pas été l’une des raisons pour lesquelles ont été réalisés ces monuments ancestraux. En effet, le tourisme est un concept nouveau. Je peux affirmer que la Tour Effel, qui est considérée comme un symbole de la France, n’a pas été conçue pour des considérations touristiques. Son édification a un rapport peut-être avec l’astronomie, la diffusion radiophonique ou pour des raisons visant à améliorer l’image de maque de Paris et son attractivité. Ainsi, tous les monuments qui ont été construits avant la deuxième guerre mondiale ne l’ont pas été pour des raisons touristiques. C'est-à-dire que le but n’était pas d’attirer les touristes du monde, mais plutôt pour des ambitions nationales ou autres. Pour preuve, si les Européens avaient ornés leurs villes de monuments civiles pour attirer les touristes, la deuxième guerre mondiale n’aurait pas dû éclater et détruire plusieurs villes avec leurs habitants et leurs activités touristiques.

Après la deuxième guerre mondiale, et après que les pays européens soient sortis de leur isolement, le mouvement des voyages a commencé et avec lui le concept du tourisme a émergé et s’est développé au niveau de la réalité concrète, ainsi que sur les plans économique, et scientifique. En conséquence, les établissements touristiques ainsi que les pays et même les peuples ont commencé à sentir l’intérêt de ses nouveaux présupposés civilisationnels et économiques. Ils ont commencé à s’intéresser à tous les sites, monuments et églises que leur ont légué les générations précédentes. Ils ont mis en oeuvres et diffusé une culture touristique entre leurs peuples et leurs visiteurs.

Lorsque j’ai commencé mes visites d’affaires en Europe, au milieu des années 50, j’ai intégré des voyages touristiques à travers lesquelles j’ai visité ses villes, églises, et monuments historiques sans les avoir planifié. Ainsi, j’ai visité plusieurs églises telles que le Vatican, et le Dôme de Milan. J’étais monté sur leur terrasse et j’ai découvert leurs statues géantes ainsi que le panorama de leurs villes. J’ai visité également Saint Paul de Londres, le Dôme de Cologne d’Allemagne ainsi que d’autres églises et cimetières tel que le cimetière souterrain de Rome, celui de Normandie où ont été ensevelis les soldats qui avaient participé à la libération de la France. De la sorte, l’Europe a exploité chacun de ces monuments pour des buts touristiques sans tenir compte de leurs origines; même les chantiers industriels ou les palais royaux ont été ouverts pour attirer les visiteurs.

"Si on jette un rapide coup d’oeil sur la manière qui a présidé à l’édification de la plupart de nos villes disposant de monuments importants actuellement, on trouvera qu’elles ont connu une renaissance suite à leur accueil de la dépouille d’un Imam, d’un Compagnon du prophète ou d’un saint, qui attire les visiteurs de toute part pour bénéficier de leur dons exceptionnels."

L’Europe ne s’était pas limitée à ses monuments touristiques. Elle a commencé au contraire à préparer des études et des plans pour l’édification de gigantesques projets afin d’attirer des touristes nationaux et étrangers. Je ne peux pas les citer tous, je me limiterai à en citer le projet réalisé par la mairie de Londres, relatif à la création de «la source de Londres».Cette source est une sorte de wagons en verre suspendus (sorte de télésièges) permettant au touriste d’avoir une vue aérienne de la ville de Londres. Ce monument touristique et son voisinage est composé de restaurants et d’aquariums où pullulent des variétés extraordinaires de poissons de toutes les couleurs, avec en outre des expositions de photos dans un espace limité avoisinant la mairie de Londres qui surplombe le Tamise. Cette source attire pas moins de cent mille visiteurs par jour, selon mes estimations. L’accès à cette «Source» est payant. Quelle part des recettes a été donnée à la mairie ?

C’est la situation dans l’occident. L’élément le plus important qu’a réalisé le tourisme et les voyages en Europe, après la deuxième guerre mondiale, est peut être son unification qui s’est élargie à 25 pays dans le cadre de l’Union Européenne.

Quels sont les fondements du tourisme chez nous et quel est l’intérêt de son édification dans le cadre de nos spécificités civilisationnelles, religieuses et de patrimoine?

Si on jette un rapide coup d’oeil sur la manière qui a présidé à l’édification de la plupart de nos villes disposant de monuments importants actuellement, on rouvera qu’elles ont connu une renaissance suite à leur accueil de la dépouille d’un Imam, d’un Compagnon du prophète ou d’un saint, qui attire les visiteurs de toute part pour bénéficier de leur dons exceptionnels. Leurs sultans et leurs riches dirigeants ont dépensé d’énormes sommes d’argent pour construire et restaurer les mausolées, et mosquées avoisinantes ainsi que d’autres annexes telles que les medersas (écoles coranique), conformément à leur croyance dans les descendants du prophète, de ses Compagnons et des saints de l’Islam. A titre d’exemple, on peut citer Nadjaf, Karbalaa, Al Kadimya, Assayda Zineb, à Damas et au Caire ainsi que d’autres lieux saints dans d’autres villes. Ce mouvement de visiteurs que nous pourrons appeler de «tourisme religieux», est en perpétuelle ascendance. Ainsi, le Royaume d’Arabie Saoudite a effectué une extension des lieux avoisinant la Sainte Kaaba et la Sainte Mosquée du Prophète. Il a également porté un grand intérêt aux exigences du Haj et de la Omrah; celle-ci étant devenue étalée sur toute l’année. Il a donné un grand intérêt et alloué d’importants fonds d’investissement à ce secteur économique ; et il lui reste d’autres trésors de ce site du patrimoine islamique depuis l’avènement de l’Islam, que cette terre sainte accueille, et qui intéresse tout musulman. Ces sites comportent des aspects de la vie du prophète Mohammed (DS), de sa Famille ainsi que de ses Compagnons. Les constructions de leurs cimetières font partie de l’architecture patrimoniale islamique et des ses valeurs de croyance monothéiste. Cela, outre les recettes qu’elles procurent, suite aux nombreux visiteurs de ses lieux saints qui se comptent en millions.

De même, l’Iran a commencé à allouer des investissements pour le tourisme religieux, montrant un grand intérêt pour les lieux saints de visites et d’autres sites religieux. Une simple visite à la ville de Mashhad, avec l’extension de ses constructions et l’afflux grandissant des visiteurs est une preuve irréfutable que l’investissement dans ces champs a un important rendement au niveau économique, ainsi que dans la valorisation des nobles valeurs humaines chez les résidents comme chez les visiteurs.

Qu’en est-il de l’Irak?

Si Dieu avait préservé l’Irak de ce macabre chaos et avait fait prévaloir la paix, l’amour et l’amitié au sein de son peuple, l’Irak serait devenu une destination touristique de premier ordre dans le monde. Après l’édification de l’infrastructure dans l’ensemble de ses villes et la satisfaction des besoins élémentaires de sa population, les grands investissements doivent s’orienter nécessairement vers les exigences d’une révolution touristique et ce en restaurant les mausolées, les lieux saints, les sites de monuments historiques, les villes, les moyens de transports et de voyages, en construisant de grands complexes hôteliers et des restaurants afin d’accueillir les millions de visiteurs ou de touristes des pays voisins et d’ailleurs. Ainsi la région sera tel un nid d’abeille bondé de touristes.

Enfin, l’investissement dans la construction des sites religieux et dont le tourisme religieux et familial dans nos pays est plus sûr et plus bénéfique pour notre vie tant terrestre que de l’au-delà, si Dieu le veut. Si les pays arabo-islamiques ont perdu la bataille politique, ils doivent oeuvrer pour gagner la bataille touristique qui est la bataille principale. C’est ce que j’avais envisagé lorsque j’avais publié le magazine « Tourisme Islamique » et son site web, qui sont devenus une institution culturelle de référence appréciée et louée par tous ceux qui les ont connus.

Que Dieu nous guide dans la réussite

Le dos pour dpasser

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.

View World Tourism Exhibitions

 

 


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com