Home   

Français        Español           عربي           Deutsch        English     

   Prospectives
  by A S Shakiry
> 57 . L’irak, centre...
> 56 . Tourisme de diff...
> 55 . Mécanismes de c...
> 54 . Mécanisme de co...
> 53 . Printemps arabe ...
> 52 . Où et comment p...
> 51 .
> 50 . Dubaï crée le ...
> 49 . Perspectives du ...
> 48 . Le parcours du v...
> 47 . Perspectives du ...
> 46 . Le forum islam e...
> 45 . Qui est le plus ...
> 44 . La vision global...
> 43 . Musées, recherc...
> 42 . Le quarantenaire...
> 41 . Le parcours du v...
> 40 . Origines des civ...
> 39 . Le forum islam e...
> 38 . Visites des cime...
> 37 . Le tourisme huma...
> 36 . Le tourisme reli...
> 35 . Tourisme de paix...
> 34 . Le tourisme reli...
> 33 . Le visa touristi...
> 32 . Espaces touristi...
> 31 . L’espace ouvre...
> 30 . Perspectives du ...
> 29 . Importance des c...
> 28 . Le vendredi, jou...
> 27 . Bagdad berceau d...
> 26 . Le hijab de bain...
> 25 . Projet de l’ac...
> 24 . La culture touri...
> 23 . «tourisme islam...
> 22 . Nos chiffres ara...
> 21 . Tourisme réside...
> 20 . Les langues et m...
> 19 . Tourisme et cons...
> 18 . Comment consolid...
> 17 . Le hadj au 21èm...
> 16 . Dans les lieux s...
> 15 . Perspectives du ...
> 14 . La sécurité to...
> 13 . Hospitalité
> 12 . Festival des cul...

Issue 16

Version imprimable

Tourisme Islamique Perspectives

Dans les lieux saints

J’ai pu cette année faire le pèlerinage aux lieux Saints de l’Islam, plusieurs années après mon accomplissement de ce devoir pour la première fois. A cette occasion j’ai été amené à méditer particulièrement, sur l’appellation, l’histoire et les rituelles relatifs à la Sainte Mecque et à la Sainte Kaaba.

La Kaaba est citée dans le Saint Coran suivant différentes appellations : la maison antique, Bayt Al Haram (maison sainte), Maison Habitée, la Maison et la Kaaba. En effet, dans le verset 29 de sourate Al Hajj, il est dit : «qu'ils fassent les circuits autour de l'Antique Maison » ; ainsi que dans le verset 297 de sourate Al Maïda : «Allah a institué la Kaaba, la Maison sacrée, comme un lieu de rassemblement pour les gens »  et dans les verset 1-4 de sourate Attour «Par At-Tur! Et par un Livre écrit, Sur un parchemin déployé! et par la Maison peuplée » ; ainsi que dans le verset 97 de sourate Al Al Imrane «  Et c'est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d'aller faire le pèlerinage de la Maison »

La Kaaba est le centre vers lequel se dirigent tous les musulmans des quatre coins du monde pour y effectuer leurs prières. Et ils y vont pour y effectuer leur devoir de pèlerinage.

On peut se demander qui de la Mecque ou de la Kaaba est le plus ancien ? La réponse concluante nous est donnée par les versets coraniques ainsi que par des ouvrages historiques. Il en ressort que la Sainte Kaaba est la plus ancienne ; elle remonte au début de l’histoire humaine puisque Dieu a dit : « La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers » (Al Al Imrane/ 96). Les historiens indiquent que Al Bayt Al Haram existait avant l’avènement de Adam (PSL) sur terre. Après quoi, Dieu  a ordonné à celui-ci de faire le pèlerinage à ce lieu en en faisant le tour afin que les liens entre le Créateur et ses créatures ne s’interrompent pas.

Lorsque Ibrahim (PSL) est venu à la péninsule arabique pour y installer sa femme Hajar (Agar) et son fils Ismaïl sur le sol de la Sainte Mecque, il a prié Dieu pour qu’il fasse de cette terre un pays de sécurité et de richesse : « Notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Kaaba], - ٍ notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salat. Fais donc que se penchent vers eux les coeurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants? » (Ibrahim/37).

L’histoire de la soif du jeune Ismaïl, la quête de sa mère pour lui trouver de l’eau et le jaillissement miraculeux de l’eau de Zemzem pour assouvir leur soif et pour être bénéfique à la Mecque et à sa région, est une histoire bien connue.

 

Eau de Zemzem

Les premiers gens qui sont venus à la Mecque sont issus de la tribu Yéménite  Jorhom. Ils ont demandé l’autorisation à Hajar, la maîtresse des lieux, de s’installer près d’elle et  d’assouvir leur soif. Elle accepta sous certaines conditions. Puis, vint la tribu Yéménite Al Amalek (les géants) et ont demandé l’autorisation d’utiliser l’eau de Zemzem et se sont installés sur les sommets des montagnes entourant la Mecque. Ainsi, les deux tribus s’étaient installées dans la région et ont vécus durant une longue période dans la paix. Le jeune Ismaïl grandit dans cette même région et se maria avec une fille de la tribu Jorhom. Il s’attela à la domestication des chevaux sauvages. De nos jours, on trouve encore une zone près de la Mecque appelé Al Ajyad (chevaux).

Ibrahim Al Khalil (PSL) retourna pour revoir son fils Ismaïl pour entamer de nouveaux chapitres de l’histoire de la foi et de la civilisation sur la terre des lieux saints. Ainsi, Ibrahim et Ismaïl (PSL) ont terminé la construction de la Maison «Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: ‹ش notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient. » ( Al Baqara/ 127).

Au terme de la construction de cette Maison, ils appelèrent les gens à y faire leur pèlerinage et leurs prières et devint ainsi un lieu saint : « Et quand Nous indiquâmes pour Abraham le lieu de la Maison (La Kaaba) [en lui disant]: ‹Ne M'associe rien; et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent›.  Et fais aux gens une annonce pour le Hajj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné. » ( Al Hajj/26-27).

Ainsi, Dieu a proclamé que cette Maison est sienne et en a fait un symbole de la foi et un lieu saint de prière, de pèlerinage et d’accueil. Le pèlerin s’y retrouve comme chez Dieu. Celui qui fait le tour de la Kaaba est comme celui qui tourne autour du trône répétant la traditionnelle incantation : « labbayka Allahumma labbayk, labbayka la charika laka labbayk, inna al hamda wa anni’mata laka wa al molk, la charika laka. » (J'attends Tes Ordres, Seigneurs, Toi Qui n'a point d'associé, j'attends Tes Ordres". "A Toi sont les louanges, le bienfait et le Royaume; j'attends Tes Ordres".)

 

 

L’architecture de La Sainte Kaaba

Les documents disponibles indiquent que la Saint Kaaba a été construite 5 fois :

1-     Il parait que la Sainte Kaaba a été construite par les anges à l’aube de l’histoire de l’Humanité (Al Al Imrane/ 96).

2-     Elle serait construite par Adam, lorsqu’il fut descendu sur terre et que Dieu lui a ordonné d’y faire le pèlerinage.

3-     Elle fut construite par Ibrahim et Ismaïl (PSL), après que ses murs  s’effondrèrent et qu’il ne restait que ses fondements recouverts de sables et de graviers. Il est clair que selon sourate Al Baqara/127 que Ibrahim n’a pas établi les fondements de la Kaaba et qu’il a seulement construit ses murs.

4-     Elle fut construite pas Koraïch à l’époque préislamique,  juste avant  l’avènement du prophète Mohamed (PSL), suite à sa dévastation par un feu. Qoraïch avaient hésité alors à la détruire jusqu’à la venue de Al Walid Ibn Al Moghira, qui a enlevé la première pierre de la Kaaba. Le prophète (PSL) qui était alors jeune, a participé avec Banou Hachem à transférer ses pierres, et c’est lui qui a eu le privilège de déposer la pierre noire (Al Hajar Al aswad) à sa place, après que les tribus étaient en désaccord sur le lieu où le mettre et s’étaient mises d’accord d’en référer à celui qui rentre le premier à la Kaaba. Et ce fut le prophète (PSL). Ils ont accepté son arbitrage, comme le racontent les écrits sur la vie du prophète.

5-     Elle fut construite par Ibnou Azzoubeir, lorsque Abdallah Ibnou Azzoubeir avait tardé à faire son allégeance à Yazid Ibn Mouawiya et avait eu peur, il s’était réfugié à la Kaaba. El Yazid envoya son armée pour arrêter Ibnou Azzoubeir, ce dernier rassembla ses compagnons autour de la Mosquée Al Haram et de la Kaaba. Etant donné le grand nombre de tentes autour de la Kaaba, l’une d’elle prit feu et suite au vent violent, la Kaaba fut brûlée (samedi 3 Rabiâ 1er  an 64 H). Les habitants de la Mecque et de Bilad Cham furent effrayés. Ibnou Azzoubair envoya des gens de Qoraïch qui ont dit à Al Hacine : « Al Yazid a qui Ibnou Azzoubeir a refusé de faire l’allégeance est mort – il décéda 27 jours après la mise à feu d’Al Kaaba – pourquoi continuer le combat ? »  Al Hacine retourna alors avec son armée à Bilad Cham et Ibnou Azzoubeir a consulté les notables de la Mecque sur la destruction d’Al Kaaba. Une minorité était d’accord, alors qu’une majorité était contre. Ibnou Azzoubei leur dit alors : « qui de vous pourrait faire du replâtrage pour la maison de son père ou de sa mère ? comment voulez vous que je fasse du replâtrage pour la maison de Dieu, alors qu’elle est en voie d’effondrement à tel point que de simples colombes peuvent la faire tomber en s’y posant ».

Ibnou Azzoubeir passa plusieurs jours de consultation et arriva à recueillir l’unanimité pour la destruction de la Kaaba et il a voulu, suivant le souhait du prophète Mohamed (PSL) la rebâtir sur les bases d’Ibrahim et Ismaïl. Ainsi, il l’a reconstruite et y a introduisit la pierre Noire et l’a dotée de deux portes, l’une à l’Est et l’autre à l’Ouest.

 

Tout proche de la Kaaba est creusé le puits de Zamzam dont l'eau miraculeuse avait jailli du sol pour sauver des tortures de la soif d'Ismaël, perdu dans le désert avec sa mère Agar.

Son origine remonte à la plus haute antiquité.
D'après la tradition arabe, elle fut édifiée par Adam père du genre humain. Détruite par le déluge, elle fut reconstruite, sur les mêmes fondations, par le Prophète Ibrahim, aidé par fils Ismaël, l'ancêtre des arabes.

 

 

La Sainte Couverture

Certaines sources historiques indiquent que Ismaïl Ibn Ibrahim (PSL) a été le premier à couvrir la Kaaba, alors que d’autres attribuent cela à Adnane le grand-père du Prophète (PSL).

Mais, ce qui a été vérifié historiquement, c’est que Tabaa Abi Karab Assâad, le roi de Houmair, fut le premier à l’avoir couvrerte à son retour de la bataille de Yatrib en 220 avant l’hégire avec un tissu « Al Khassaf », puis divers tissus du Yémen la couvrirent.

Après cela, les différents Emirs présentèrent leurs cadeaux à la Kaaba sous forme de différentes couvertures en laines, en soies et autres types de tissus et sous différentes couleurs. Les couvertures étaient mises les unes sur les autres, jusqu’au règne de Qosai Ibnou Kallab, qui avait imposé aux tribus de fournir annuellement la couverture de la Kaaba.

 

D’où vient son appellation ?

La Kaaba est une battisse sous la forme d’un cube, d’où l’appellation de Al Kaaba.

Les arabes ont donné à chaque angle  une appellation. Ainsi, l’angle du Nord est appelé l’angle irakien, l’angle de l’ouest l’angle de Bilad Cham, l’angle Sud l’angle du Yémen, et l’angle Est, l’angle Noir, car c’est là où est déposée la pierre Noire.

Tout ce qu’on vient d’indiquer n’est qu’un bref résumé des informations qu’on a recueilli à travers les versets coraniques, les ouvrages d’histoires et d’explications sur ce lieu saint qu’est la Kaaba et sa place au sein de la Sainte Mecque, puisque Dieu en a fait le centre d’attraction des musulmans vers lequel ils s’orientent des quatre coins de la terre pour faire leurs prières. En outre, Dieu a honoré ce lieu saint par les Prophètes Ibrahim et ses descendants et Mohamed et ses descendants (PSL). Et les musulmans ressassent à travers le monde l’appel suivant : « Dieu priez sur Mohamed et ses descendants comme vous l’avez fait sur Ibrahim et ses descendants ».

Ibrahim Al Khalil (PSL) est venu pour guider les hommes à adorer Dieu l’Unique, puis le Prophète Mohamed (PSL) fut le dernier des Prophètes et a donné à  l’Islam une dimension mondiale des milliers d’années avant que l’on connaisse le terme de mondialisation. Dieu a fait de la Sainte Kaaba le centre de la terre vers lequel s’oriente la communauté musulmane 5 fois par jour, lors des prières. A travers la prière qui s’effectue suivant une langue unifiée, des phrases identiques et une pratique unique, le lien entre les habitants de la terre et le Créateur connaît une continuité dans le temps à travers le monde. N’est-ce pas là le meilleur exemple de la mondialisation ?

A travers le Hadj, on relève également la grandeur de cette religion, puisque les musulmans de tout le globe y affluent en étant égaux à travers les pratiques et les rituelles consistant à implorer le Pardon et la Miséricorde de  Dieu « ش hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur. » (Al Hujurate/ 13). 

Cette année, il y avait plus de deux millions de pèlerins au Mont Arafat  puisque l’Arabie Saoudite avait octroyé des visas pour mille personnes sur 1 million de chaque pays. Si tous ceux qui désirent faire le pèlerinage, avaient obtenu leur visa, il y aurait peut être 100 millions de pèlerins. Or, les équipements disponibles dans les lieux saints ne peuvent accueillir un tel nombre.

Nous implorons Dieu de guider l’Humanité vers la bonne voie.

 Que Dieu nous guide pour réussir.  

Abdessaheb Shakiry

 

Le dos pour dpasser

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.

View World Tourism Exhibitions

 

 


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com