Home   

Français        Español           عربي           Deutsch        English     

   Prospectives
  by A S Shakiry
> 57 . L’irak, c...
> 56 . Tourisme de diff...
> 55 . Mécanismes de...
> 54 . Mécanisme de ...
> 53 . Printemps arabe ...
> 52 . Où et comment...
> 51 .
> 50 . Dubaï crée...
> 49 . Perspectives du ...
> 48 . Le parcours du v...
> 47 . Perspectives du ...
> 46 . Le forum islam e...
> 45 . Qui est le plus ...
> 44 . La vision global...
> 43 . Musées, reche...
> 42 . Le quarantenaire...
> 41 . Le parcours du v...
> 40 . Origines des civ...
> 39 . Le forum islam e...
> 38 . Visites des cime...
> 37 . Le tourisme huma...
> 36 . Le tourisme reli...
> 35 . Tourisme de paix...
> 34 . Le tourisme reli...
> 33 . Le visa touristi...
> 32 . Espaces touristi...
> 31 . L’espace ...
> 30 . Perspectives du ...
> 29 . Importance des c...
> 28 . Le vendredi, jou...
> 27 . Bagdad berceau d...
> 26 . Le hijab de bain...
> 25 . Projet de lâ€...
> 24 . La culture touri...
> 23 . «tourisme isl...
> 22 . Nos chiffres ara...
> 21 . Tourisme rési...
> 20 . Les langues et m...
> 19 . Tourisme et cons...
> 18 . Comment consolid...
> 17 . Le hadj au 21Ã...
> 16 . Dans les lieux s...
> 15 . Perspectives du ...
> 14 . La sécuritÃ...
> 13 . Hospitalité
> 12 . Festival des cul...

Issue 21

Version imprimable

Tourisme Islamique Perspectives

Tourisme résidentiel ou résidence touristique

Il y a des phénomènes qui passent dans l’indifférence, avec leurs aspects positifs et négatifs. Si on y prête attention, on peut en tirer beaucoup de bien. Un phénomène avait attiré mon attention et une lettre du Dr. Jamal Mahmoud Najib à son propos m’a incité à lui consacrer cet article. Le texte de cette lettre est disponible sur la page courrier des lecteurs de notre site www.islamictourism.com.

L’Espagne a constaté le phénomène des touristes qui demandent de longs séjours. Certains d’entre eux ont commencé à acheter une maison ou un appartement dans des sites touristiques pour y séjourner lors de leurs différentes visites au cours de l’année. Les promoteurs du tourisme se sont penchés sur ce phénomène et ont mis en œuvre tellement de programmes et de plans de commercialisation que c’est devenu l’un des créneaux les plus importants du tourisme en Espagne. Avant le constat de ce phénomène, les beaux villages touristiques se construisaient sur les côtes, les monticules surplombant la mer, ou sur d’autres sites attrayants pour les touristes. Les maisons dans ces villages étaient bondées en été et lors de certaines périodes, ne dépassant pas quelques mois de l’année. Le gros de l’année, elles restaient vides. Puis, suite à la mise en œuvre des plans quinquennaux de développement du tourisme, dont le tourisme résidentiel, ces villages sont désormais occupés tout au long de l’année, quoique à des degrés divers.

Les promoteurs des constructions touristiques ont commencé à rechercher des terrains pour y bâtir des complexes de résidences touristiques. Ces maisons et appartements étaient devenus un investissement et un patrimoine pour les gens à revenus limités qui avaient passé leur vie à trimer dans leurs pays, notamment en Europe du nord et en Angleterre.

Le phénomène de la construction de villages de résidences touristique ne se limite pas à l’Espagne. Plusieurs pays ont suivi la même politique, notamment au bord de la mer, en vue d’attirer les touristes nationaux et internationaux pour en bénéficier durant leurs vacances d’été. Mais, ils ont des insuffisances, leurs bénéfices sont limités et la concurrence y est grande, aux niveaux local et international. Ces tentatives n’encouragent pas le déclenchement d’une révolution touristique dans aucun de ces pays, puisqu’il leur manquait la détermination de grands objectifs et la planification de haut niveau afin d’assurer les exigences de leur réussite.

 

Tourisme résidentiel pour qui?

Premièrement : il est destiné aux gens qui ont 40 ans ou plus, ayant fait des réalisations au cours de leur vie et ayant pu épargner un peu d’argent ;

Deuxièmement : à ceux qui sont fatigués par la vie et veulent prendre du repos et du plaisir de temps en temps ;

Troisièmement : à ceux qui ont une famille et des enfants en bas âge peut-être, et qui ont besoin de repos et de relaxation dans des lieux sécurisés et connus ;

Quatrièmement : à ceux qui sont fatigués par les conditions climatiques, ou environnementales de leurs pays, et qui aiment le changement ou pour toute autre raison ;

Cinquièmement : à ceux qui croient en certaines causes spirituelles et veulent résider près des lieux saints des prophètes ou des saints, pour y vivre certaines périodes d’ascétisme et de piété ;

Sixièmement : à ceux qui ont l’une des raisons citées précédemment et qui veulent investir toute ou une partie de leur épargne pour en bénéficier et en tirer profit dans l’avenir ;

Septièmement : pour les investisseurs, grands ou petits, locaux ou étrangers, qui considèrent l’investissement dans le secteur touristique comme prometteur ;

Huitièmement : comme argument de ce qui précède, il y a tout un groupe de mes amis et connaissances résidents en Grande-Bretagne et au Maroc qui ont acheté des résidences dans les zones touristique en Espagne pour y passer leurs vacances et leur temps libre. Elles sont devenues un investissement fructueux ;

Neuvièmement : l’encouragement et l’attrait pour ces sites incite les parents et amis à suivre l’exemple de leurs prédécesseurs ;

Ainsi, se construisent les villages touristiques pour être des centres bondés et vivaces, alors qu’ils étaient auparavant des zones arides ou des constructions inhabitées.

 

Où sont les sites des résidences touristiques ?

Dieu a pourvu nos peuples musulmans de fleuves, de sources d’eau douces, dont plusieurs ont des qualités curatives, soignant de multiples maladies. Les villages touristiques doivent être près de ces sites qui sont :

Premièrement : les rives de fleuves où coule l’eau sans interruption à travers l’histoire de l’humanité et qui sont connus mondialement, tels l’Euphrate, le Tigre, le Nil…

Deuxièmement : les régions des sources d’eau douce ;

Troisièmement :les lacs de montagne et les diverses plaines ;

Quatrièmement : les zones recouvertes d’eau , telle la région des marais en Irak, connue depuis les temps anciens ;

Cinquièmement : les oasis riches en eau en plein désert, telles celles de l’Egypte, de Libye, de Tunisie et d’autres pays arabo-musulmans ;

Sixièmement : les côtes des mers qui nous entourent de toutes parts ;

Septièmement : les villes où les constructions de résidences d’habitation sur des immeubles de multiples étages dépassent la demande, en raison du faible pouvoir d’achat des locaux et les entraves au tourisme résidentiel des étrangers ;

Huitièmement : les constructions en grands immeubles dues à la faible disponibilité de terrains , tel le cas du Liban ;

Neuvièmement : les montagnes qui se caractérisent par l’air pur et la fraîcheur de la température très demandés par les gens habitants dans des contrées où il fait très chaud en été ; et celles où l’on trouve de la neige pour y organiser diverses manifestations d’hiver, ski… ;

Dixièmement : le tourisme religieux dont les perspectives sont prometteuses et que votre magazine et son site web ont mis en évidence.

Il y a près d’un milliard et demi de Musulmans à travers le monde. Le désir de tout Musulman, particulièrement les plus âgés, est de passer quelque temps ou le reste de leur vie dans des régions où prédomine un climat de piété et de spiritualité, telles les alentours de la Sainte Kaaba, de Médine, des mausolées de Ahl Al Bayt (Prophète et ses descendants) et des saints. Si nous revenons à l’histoire ancienne et proche, nous constatons comment étaient les sites de ces lieux saints et comment ils ont évolué et se sont développés pour devenir de véritables villes visitées par des millions de Musulmans de toutes parts plusieurs fois dans leur vie, supportant les difficultés et dépensant généreusement leur argent pour Dieu et pour la construction dans ces régions. Dans la foi de tout Musulman, l’investissement au sens profond est pour Dieu, la vie éternelle étant un commerce toujours fructueux. Aussi, les différents types d’investissement et de relance économique de ces régions, les opportunités d’extension des constructions pour élargir le domaine des villes que Dieu a bénies en leur faisant accueillir les sépultures de Ahl al Bayt à qui Dieu a réservé une place de choix sur terre et dans l’au-delà et qui reçoivent les visites des Musulmans du monde entier.

Le lecteur se demandera certainement, d’où va-t-on se procurer les fonds pour construire ces villages résidentiels, alors que de nombreux habitants de ces régions ne disposent pas d’habitation, de gîte ou même de moyens de subsistance ? La réponse à cette question est que dans le monde d’aujourd’hui on trouve de nombreuses personnes riches disposant de gigantesques entreprises jamais vues auparavant. Certaines d’entre-elles possèdent des fortunes évaluées en milliards de dollars, et non plus en millions. De même, des millions d’êtres humains jouissent désormais d’un confort social, à des niveaux divers selon les peuples, en dépit de la famine et de la pauvreté absolue dont souffrent encore de nombreuses personnes à travers le monde. Il est évident que tout détenteur de capital essaye de l’investir en vue de réaliser des gains pour garantir son avenir lors de sa vieillesse. Les entreprises et les individus sont en quête d’idées, de projets et d’opportunités de travail partout dans le monde. Et en ce sens, ils n’ont besoin que de programmes d’action clairs et connus, appuyés par l’Etat à travers un cadre juridique détaillé. Aussi, la mise en Å“uvre de l’industrie du tourisme résidentiel ou des résidences touristiques, est-elle une idée apte à exploiter dans tous les pays, et plus particulièrement dans les pays arabo-musulmans.

 

Que faut-il ?

Tout pays qui veut exploiter cette proposition doit soutenir son ministère du tourisme, ou créer un ministère qui sera doté de tous les moyens afin de répondre aux demandes relatives aux projets du tourisme résidentiel ou des résidences touristiques. Cela consiste à :

1-     établir un inventaire des régions susceptibles d’être intéressantes pour y créer des villages touristiques.

2-     Chaque préfecture ou wilaya devra présenter au ministère du tourisme les projets de construction de résidences élaborés par ses établissements ou par les investisseurs privés.

3-     Inciter les média à diffuser les informations relatives à ces projets et à demander aux citoyens et aux établissements et entreprises à participer à l’élaboration et au développement de ces activités.

4-     A la lueur des informations sur les sites et les bases relatifs à la construction des résidences touristiques, des plans seront établis et proposés pour discussion et étude à un organisme spécial composé des ministères concernés, tels planification, finances, intérieur, industrie…etc ; qui émettra ses recommandations.

5-     Encourager et soutenir les bureaux d’ingénierie/architecture dans le cadre d’une compétition, en vue de présenter des plans et des créations architecturales aux différentes régions choisies, en coordination avec les départements publics concernés.

6-     Ce cadre juridique et ces projets devront être proposés aux sociétés internationales et nationales, ainsi qu’aux individus.

7-     Ces réglementations doivent comporter des exonérations fiscales et autres pour une durée allant de 10 à 15 ans.

8-     Il est impératif de mener parallèlement le programme de création des infrastructures avec le plan de construction des villages touristiques et veiller à la connexion de ce dernier avec le réseau routier.

9-     Encourager les habitants à acquérir une résidence secondaire pour y passer leurs vacances et en tant qu’investissement.

10- Encourager les étrangers à acheter des résidences touristiques dans les régions qu’ils préfèrent, en leur octroyant un visa de résident touristique à durées variables et croissante progressivement, qui sera réglementé. L’entrée au pays ne devant pas être entravée pour promouvoir ces projets qui s’appuient sur les investisseurs locaux et étrangers.

Enfin, les perspectives du tourisme résidentiel ou des résidences touristiques sont illimitées du point de vue investissement, tourisme et civilisation. Ce tourisme se distingue du tourisme de passage, qui ne peut à lui seul suffire pour pérenniser la promotion du tourisme. Car, ce dernier subit souvent l’influence de la concurrence et d’autres facteurs qu’on ne peut aborder dans notre bref article. Le tourisme résidentiel, par contre, ouvrira la voie aux investissements et au développement économique et civilisationnel. Ce type de tourisme peut avoir des effets négatifs sur les valeurs morales des sociétés et sur l’environnement. Mais, on peut en limiter l’impact à travers une planification saine, la réglementation, la sensibilisation et la veille permanente de la part des citoyens et des responsables.

Certains diront qu’il n y a rien de nouveau dans notre propos ; puisqu’il y a de nombreux villages touristiques et résidences préparés pour être vendus aux nationaux et aux étrangers, comme c’est le cas en Jordanie, où les valeurs estimées des investissements immobiliers atteignent 3 milliards $ et dont les premiers clients pour leur acquisition sont des Irakiens. Les sociétés des pays du Golfe participent à de gros investissements immobiliers, non seulement dans leurs pays , mais aussi dans de nombreux pays arabes et étrangers. L’objet de notre article a été de mettre en valeur le tourisme résidentiel ou les résidences touristiques, afin qu’il soit l’axe autour duquel s’établissent les exigences juridiques, économiques et d’investissements pour qu’il soit la plus importante dynamique de construction de tout pays ayant opté pour ce secteur.

C’est un appel sincère et franc que nous adressons à tous les responsables des pays arabo-musulmans afin d’être examiné profondément à tous les niveaux . Sa mise en œuvre aura des résultats bénéfiques.

 

Dieu est notre guide dans la réussite

 

Le dos pour dpasser

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.

View World Tourism Exhibitions

 

 


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com