Home   

Français        Español           عربي           Deutsch        English     

   Prospectives
  by A S Shakiry
> 57 . L’irak, c...
> 56 . Tourisme de diff...
> 55 . Mécanismes de...
> 54 . Mécanisme de ...
> 53 . Printemps arabe ...
> 52 . Où et comment...
> 51 .
> 50 . Dubaï crée...
> 49 . Perspectives du ...
> 48 . Le parcours du v...
> 47 . Perspectives du ...
> 46 . Le forum islam e...
> 45 . Qui est le plus ...
> 44 . La vision global...
> 43 . Musées, reche...
> 42 . Le quarantenaire...
> 41 . Le parcours du v...
> 40 . Origines des civ...
> 39 . Le forum islam e...
> 38 . Visites des cime...
> 37 . Le tourisme huma...
> 36 . Le tourisme reli...
> 35 . Tourisme de paix...
> 34 . Le tourisme reli...
> 33 . Le visa touristi...
> 32 . Espaces touristi...
> 31 . L’espace ...
> 30 . Perspectives du ...
> 29 . Importance des c...
> 28 . Le vendredi, jou...
> 27 . Bagdad berceau d...
> 26 . Le hijab de bain...
> 25 . Projet de lâ€...
> 24 . La culture touri...
> 23 . «tourisme isl...
> 22 . Nos chiffres ara...
> 21 . Tourisme rési...
> 20 . Les langues et m...
> 19 . Tourisme et cons...
> 18 . Comment consolid...
> 17 . Le hadj au 21Ã...
> 16 . Dans les lieux s...
> 15 . Perspectives du ...
> 14 . La sécuritÃ...
> 13 . Hospitalité
> 12 . Festival des cul...

Issue 29

Version imprimable

Tourisme Islamique Perspectives

Importance des congrès dans l'élaboration des concepts touristiques

J'ai réussi, après maintes tergiversations, à participer au Congrès international sur le tourisme dans les pays musulmans, tenu à Téhéran du 3 au 5 mars 2007. Les séances de travail, les recherches et commentaires des professeurs universitaires et des experts du tourisme qui s'y étaient succédés étaient un riche cocktail d'idées et d'analyses. Les participants à ce congrès avaient abondamment traité dans leurs travaux et leurs analyses de haut niveau les principaux aspects des perspectives du tourisme en Iran, ses trésors en patrimoine et en paysages naturels, ainsi que les plans et les actions qu'il faut mettre en œuvre pour mettre en valeur ses atouts touristiques pour les exploiter dans la dynamisation de l'activité touristique interne, régionale et internationale. Les thèses, les interventions et les discussions ont permis de dégager de nombreux points de vues. Ce qui nous a révélé l'énorme besoin en terme de recherches et de discussions pour arriver à élaborer des solutions à même de permettre au tourisme de se hisser au niveau des ambitions et des valeurs que nous visons afin d'établir les fondements convenables à notre milieu et à notre position sur la carte touristique mondiale, et de tirer profit des expériences des autres pays, dans l'une ou l'autre des perspectives du tourisme. Un éclairage a été fait sur les multiples avantages du tourisme, ainsi que sur quelques uns de ses inconvénients.

Mes interventions et mes commentaires sur les travaux et les thèses des participants, concernaient le tourisme en général et l'explication de ma devise du tourisme islamique qui a été adoptée par le magazine Tourisme Islamique et son site web, avant que personne n'y pense.

1-      En réaction à la contribution du représentant de la Malaisie, j'ai relevé que ce pays n'a rien présenté dans son riche programme promotionnel de son patrimoine et ses monuments islamiques; sachant que la Malaisie est un pays musulman, membre de l'Organisation du Congrès Islamique. Et j'ai posé la question suivante: y a-t-il des monuments islamiques à visiter et des hôtels respectant les valeurs et les bonnes mÅ“urs familiales, humaines et islamiques? La réponse de l'intervenant fut positive, avec une réserve sur l'abus de l'usage du slogan du tourisme islamique dans les divers domaines du tourisme dans le monde, en raison de la susceptibilité à l'égard de ce terme.

2-      Lorsque le représentant de la Turquie a exposé les atouts du tourisme de son pays, notamment le patrimoine islamique, en évoquant une série de noms et de vestiges des Compagnons du Prophète, de saints et de monuments islamiques, j'ai observé qu'il fallait rappeler l'histoire de ces personnalités, l'impact de leurs vie, et leur apport à la civilisation musulmane et universelle et que la Turquie a dressé une muraille, ou un trait séparant nettement ses trésors historiques et patrimoniaux de son présent, depuis près de 60 ans, lorsque Atatürk avait décidé de remplacer l'alphabet arabe par celui des latins. Ceci à un moment où on a enregistré lors des deux derniers siècles des recherches et des analyses sur les langues et les civilisations antiques, telles que les civilisations babylonienne, pharaonique et grecque; et à une époque où certaines langues, qui étaient en voie de disparition, ont été réhabilitées et ont  renoué avec la vie grâce aux nouvelle technologies.

Puis j'ai demandé si la Turquie a préservé ou non ses trésors islamiques et universels dans des musées ou librairies et s'ils sont accessibles aux touristes, aux chercheurs et aux personnes intéressés. L'intervenant turc me répondit qu'au niveau des universités on a ouvert la recherche à ce niveau. J'émis alors le souhait de voir s'élargir davantage cette ouverture.

3-      J'ai mis l'accent, à plusieurs reprises, sur l'importance des langues et de leur diffusion, notamment les langues locales, car elles sont des trésors nationaux au même titre que les monuments et autres composantes du patrimoine historique de tout pays. Le temps de la marginalisation et de l’isolement des langues locales, sous le prétexte que cela attise les nationalismes et disloque les nations, est bel et bien révolu. Si l'on donne à tout citoyen ses droits, cela développe le sentiment d'appartenance à la nation qui préserve le patrimoine du pays et réalise l'égalité, la dignité et le confort à tous ses membres issus des différentes couches et ethnies.

La religion est pour toutes nations et peuples, et la nation est pour toutes religions et nationalités. Faisons en sorte que le citoyen soit fier de sa religion, de sa patrie et de sa nationalité, afin qu'il soit un bon citoyen. Ainsi, les peuples s'ouvriront les uns sur les autres et communiqueront entre eux, concrétisant le verset du Coran: " Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux." (Al hujurates-13)

4-      Au sujet des infrastructures touristiques, j'ai remarqué qu'il est indispensable de résoudre la crise de circulation dans les villes en général, et particulièrement les villes musulmanes; puisque les traitements classiques, avec élargissement des voies, facilitation par les moyens de transport (bus, chemins de fer, tramway, métros) ne suffisent plus. Il faut penser à créer un moyen nouveau à même de garantir le mouvement des individus et en préservant l'environnement. Là j'ai exposé l'idée de création de voies pour les motos dont j'ai expliqué les caractéristiques et la manière de les utiliser.

5-      Concernant l'information et le tourisme, ma contribution a abordé un exposé large sur les modes d'information, en insistant sur les média spécialisés, notamment les média professionnels, qui lient l'ensemble des intervenants du secteur du tourisme et les aide à développer leurs activités par le biais des recherches et des idées des universitaires, ainsi que par l'exposition des systèmes appliqués à travers le monde pour que les intervenants puissent développer leurs activités et afin que chaque établissement ou tout individu puisse préparer et promouvoir ses produits.

6-       J'ai également abordé l'importance des expositions internationales, régionales et locales pour la commercialisation des divers produits touristiques, suivant leurs natures, caractéristiques, et les avantages d'en bénéficier, notamment les services touristiques qu'il faut mettre en valeur, développer et commercialiser; dont les plus importants sont les différents types de tourisme religieux islamique, avec les vestiges et les monuments touristiques.

7-      Le concept de tourisme islamique a suscité de multiples observations et définitions; certains la délimitant dans le tourisme entre pays islamiques, ou tourisme religieux ou visites des lieux saints … Mes interventions avaient affirmé que nous avions dépassé la délimitation du tourisme islamique à un seul type de tourisme, en mettant l'accent sur le fait que le tourisme islamique englobe tous les genres de tourisme respectant les valeurs et les bonnes mÅ“urs familiales, humaines et islamiques. Ce concept commence à être proposé et adopté par les organismes internationaux et par les grands établissements commercialisant les thèmes de leur exposition, à leur tête l'Organisation mondiale du tourisme, émanant de l'ONU, la société britannique Reed, qui avait adopté cette année la devise du tourisme responsable pour son exposition de Londres, le Marché international de voyage, et a commencé à promouvoir  ce concept après avoir mis en avant quelques valeurs humaines dans son programme de cette année 2007. Je peux assurer que les analyses et débats autour du concept « tourisme islamique Â» ont dominé les autres sujets dans ce congrès.

8-      Lorsque vint mon tour de présenter ma contribution sur le thème « diffusion de la culture touristique Â», étant le dernier intervenant au programme de ce congrès de 3 jours, j’ai opté à parler en anglais que je maîtrise mieux que la langue perse, étant donné l’absence de traducteurs de l’arabe vers le persan. Dans cette intervention j’ai mis l’accent sur trois axes :

-          le premier : voyages scolaires

-          le second : introduction de cours sur le tourisme à tous les niveaux d’enseignement

-          création de l’Académie du tourisme islamique à Nadjaf

L’ensemble de ces thèmes a été traité dans mes précédents articles que j’ai rassemblés dans un ouvrage édité en rabe et en anglais, et que l’on peut consulter sur le site web du magazine Tourisme Islamique.

Heureusement que je fus le dernier à exposer mon étude, qui fut la conclusion de l’ensemble des travaux. Si ces derniers avaient abordé divers aspect du tourisme et présenté des projets touristiques fantastiques, personne n’avait traité de manière détaillée la question de la formation des cadres scientifiques qualifiés pour la gestion de ces projets, tels les planificateurs, les gestionnaires, les guides …Et ce qui est plus important, c’est comment diffuser la culture touristique au sein des générations montantes et du peuple. Il est indispensable que la renaissance touristique de tout pays accompagne la construction touristique et les plans du futur.

Des signes d’intérêt et de considération à l’égard de ce que j’ai exposé sur les visions et les larges perspectives du tourisme islamique étaient palpables chez l’ensemble des chercheurs universitaires; ainsi que chez l’audience, constituée principalement d’étudiants universitaires qui ont accompagné leurs enseignants.

J’ai rappelé à la clôture de ces séances que la réussite du congrès ne se mesure pas par la qualité ou le nombre des participants, mais par les idées positives ou négatives qui s’en dégagent et leur réalisation dans les jours et les années qui suivent. Chaque mot et idée présentés étant une richesse scientifique et civilisationnelle qui mérite d’être analysée et solutionnée, en vue d’élaborer les programmes scolaires adéquats pour la diffusion de la culture touristique au sein de nos générations futures.

Si la politique impose des punitions et des entraves aux peuples, optons pour le tourisme qui est à même d’ouvrir à nos peuples la voie vers le bien-être, la dignité et le confort.

Nous implorons Dieu d’aider les organisateurs et les participants à ce congrès à apporter le bien être à notre communauté et à ses générations futures.

                                                            Que Dieu nous assiste pour réussir

A. S. Shakiry

 

 

Le dos pour dpasser

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.

View World Tourism Exhibitions

 

 


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com