Home   

Français        Español           عربي           Deutsch        English     

    Issue 12
    Issue 13
    Issue 14
    Issue 15
    Issue 16
    Issue 17
    Issue 18
    Issue 19
    Issue 20
    Issue 21
    Issue 22
    Issue 23
    Issue 24
    Issue 25
    Issue 26
    Issue 27
    Issue 28
    Issue 29
    Issue 30
    Issue 31
    Issue 32
    Issue 33
    Issue 34
    Issue 35
    Issue 36
    Issue 37
    Issue 38
    Issue 39
    Issue 40
    Issue 41
    Issue 42
    Issue 43
    Issue 44
    Issue 45
    Issue 46
    Issue 47
    Issue 48
    Issue 49
    Issue 50
    Issue 51
    Issue 52
    Issue 53
    Issue 54
    Issue 55
    Issue 56
    Issue 57
    Issue 58
    Issue 59

S’abonner par liste mailing


Congo-Kinshasa: De nombreux sites touristiques sans visiteurs
16/12/2008

 

 

Le potentiel 11 Décembre 2008

Combien y a-t-il de sites touristiques dans la ville de Kinshasa ? « Ils sont nombreux », dit-on au ministère sans autre indication. Mais, peu de gens les connaissent, même pas les Kinois. Faute d'argent pour les uns et d'opportunités pour les autres. Ou les deux à la fois.

L'Office national du tourisme (ONT) signale, dans un dépliant destiné aux étrangers qui visitent pour la première fois la République démocratique du Congo et aux nationaux, les sites touristiques les plus en vue dans la capitale.

Au nombre de ceux-ci figurent le Pool Malebo (large de 25 km) et vestige d'un ancien lac intérieur, la tombe de Selembawu, esclave inhumé accroupi, la chapelle SIMS, le stade des Martyrs de la Pentecôte, les Archives nationales, le Palais du Peuple, l'Académie des beaux-arts (ABA), la Cité de l'Unité africaine, le Palais de la Nation, l'Université de Kinshasa (UNIKIN) et le Musée de la préhistoire

Il y a aussi le Cimetière des pionniers, le Mont Ngaliema, la Route des caravanes, les Jardins botanique et zoologique de Kinshasa, la Pagode et le Complexe touristique de la N'Sele, le Mausolée Laurent-Désiré Kabila, les Deux maisons sur pilotis, la Première banque d'émission du Congo-Belge, le domaine de chasse de Bonobo-Lumene, le Musée national et Nganda Yala.

Il y a de quoi s'extasier devant cet éventail de sites qui peuvent offrir, aux Kinois et aux visiteurs extérieurs, des moments d'évasion bons pour leur santé.

Cependant, la crise socio-économique sans précédent qui frappe la RDC ne permet pas à la majorité des familles kinoises de goûter aux délices qu'offrent ces sites touristiques. Qui, pour s'y rendre, exigent non seulement un moyen de transport mais aussi de l'argent pour faire face aux dépenses inhérentes à une telle activité.

De ce fait, il n'est pas rare d'entendre des jeunes de Malweka (Ngaliema) avouer ne pas connaître la commune de la Nsele pour n'y avoir jamais été. Ils sont nombreux les Kinois qui sont dans ce cas. Et ce, malgré eux.

En un mot comme en cent, on peut dire que les Congolais ne connaissent pas le milieu dans lequel ils vivent. Les sites touristiques dans la capitale sont nombreux certes, mais ils n'enregistrent pratiquement pas de visiteurs. Dommage.

Back to main page

TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com

itmlondon@tcph.org

Back To Top

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.


 


View World Tourism Exhibitions

Islamic Tourism Prospects


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com