Click to view the country profile
Afghanistan
Albanie
Algérie
Arabie Saoudite
Azerbaïdjan
Bahreïn
Bangladesh
Bénin
Brunei
Cameroun
Côte d'Ivoire
Djibouti
Egypte
Emirats Arabes Unis
Gabon
Gambie
Guinée
Guinée Bissau
Guyane
Iles Comores
Iles Maldives
Indonésie
Irak
Iran
Jordanie
Kazakhstan
Kyrgyzstan
Kuweit
Liban
Libye
Malaisie
Mali
Maroc
Mauritanie
Mozambique
Niger
Nigeria
Oman
Ouganda
Ouzbékistan
Pakistan
Palestine
Qatar
Sénégal
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Suriname
Syrie
Tadjikistan
Tchad
Togo
Tunisie
Turkménistan
Turquie
Yémen
Afrique du Sud
Allemagne
Andorre
Angola
Antigua-et-Barbuda
Argentine
Arménie
Australie
Autriche
Barbade
Bahamas
Belgique
Belize
Bhoutan
Biélorussie
Bolivie
Bosnie
Botswana
Brésil
Bulgarie
Burkina
Burundi
Cambodge
Canada
Cap Vert
Chili
Chine
Chypre
Colombie
Congo
Congo Démoc.
Corée du Nord
Corée du Sud
Costa Rica
Croatie
Cuba
Danemark
Dominicaine Rép
Dominicaine Rép.
El Salvador
Equateur
Erythrée
Espagne
Estonie
Ethiopie
Fiji
Finlande
France
Géorgie
Grèce
Grenade
Guatemala
Guinée Equatoriale
Haïti
Honduras
Hongrie
Ile Maurice
Inde
Irlande
Islande
Italie
Jamaïque
Japon
Kenya
Kiribati
Laos
Lesotho
Lettonie
Libéria
Liechtenstein
Lituanie
Luxembourg
Macédoine
Madagascar
Malawi
Maldives
Malte
Marshall
Mexique
Micronésie
Monaco
Mongolie
Myanmar
Namibie
Nauru
Népal
Nicaragua
Norvège
Nouvelle Zélande
Nouvelle-Guinée
Palaos
Panama
Paraguay
Pays-Bas
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
Rép. centrafricaine
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Rwanda
Saint Vincent
Saint-Chris.-et-Niv.
Sainte-Lucie
Saint-Marin
Salomon
Samoa
Sao Tomé
Serbie & Monténégro.
Seychelles
Singapour
Slovaquie
Slovénie
Sri Lanka
Suède
La Suisse
Swaziland
Taiwan
Tanzanie
Tchéquie
Thaïlande
Timor-Leste
Tonga
Trinité-et-Tobago
Tuvalu
Ukraine
Uruguay
USA
Vanuatu
Vatican
Venezuela
Vietnam
Zambie
Zimbabwe
Ghana
 
   Home
Français    عربي     English   
Comoros
Useful Links
Place your link here
                                   
View the satellite image of

Sabonner par liste mailing

E-Mail:

Listen and read the Quran

Prayer Times

Profile Not Listed

 


Comores : stabilité après l’éruption du volcan

 

Nourreddine Essaoudi

La situation est "stable" sur le volcan du Karthala, aux Comores, après son éruption de dimanche, a indiqué mardi 19 avril la cellule de crise chargée de suivre l'évolution du volcan.

Le Karthala, qui domine la capitale de l'Union des Comores, Moroni, dans l'océan Indien, est entré en éruption dimanche après-midi, mais sans émanation de gaz ni coulée de lave.

"La situation est actuellement stable, les experts observent de près l'évolution de la situation", selon un communiqué de la cellule de crise.

"On a constaté qu'il n'y a plus ni retombées de cendres et de poussière ni de fumée depuis lundi", ajoute la cellule de crise, appelant la population à rester "calme mais vigilante".

"La situation est stable, mais la prudence est de mise", a confirmé mardi à l'AFP le géologue Hamid Soulé, de l'observatoire du Karthala à Moroni.

Faute d'hélicoptère en état de voler, les autorités comoriennes n'ont pas pu survoler le cratère mardic19 avril. Lundi, des spécialistes et les autorités avaient loué un avion privé et pu observer de la lave dans le cratère, profond d'environ 200 mètres. Il n'y avait ni émanation de gaz, ni coulée de lave, selon eux.

L'éruption du Karthala avait provoqué un début de panique dans la population au cours du week-end.

Au total, près de 10.000 personnes ont quitté leurs habitations, selon les autorités de l'île de la Grande-Comore où se trouve le volcan. Mais les gens rentraient progressivement chez eux mardi, a affirmé à l'AFP le chef de la cellule de crise, le commandant Salimou Mohamed.

"Les personnes qui se sont déplacées doivent rentrer car il n'y a plus de menaces qui pèsent sur elles. Le gouvernement est disposé à aider au retour, en donnant notamment du carburant", a précisé à l'AFP le secrétaire général du ministère comorien de la Défense, Chakira Moigni.

Par ailleurs, "les eaux de la nappe phréatique n'ont pas été polluées" par l'éruption, a assuré le commandant Salimou Mohamed, après avoir reçu des résultats d'analyse. "Ces eaux restent propres pour la consommation", a-t-il affirmé.

En revanche, "la prudence est de mise pour les eaux conservées dans les citernes privées", où sont tombées des cendres, a-t-il ajouté.

"Sur neuf échantillons étudiés, un n’est pas satisfaisant. Le ministre de la Défense (comorien, Houmed Msaidié) a commandé des études complémentaires qui seront disponibles cet après-midi" mardi, a-t-il ajouté.

Le volcan Karthala est situé sur l'île de la Grande-Comore (350.000 habitants, 1.075 km2), l'une des trois îles qui forment l'Union des Comores.

La dernière éruption du volcan - une éruption phréatique, avec éjection de l'eau du lac du cratère - remonte au 11 juillet 1991. Elle n'avait pas fait de victime, selon l'Institut de physique du globe à Paris.

La dernière coulée de lave du Karthala remonte à 1977, lors d'une éruption qui avait détruit le village de Singani, à une vingtaine de kilomètres au sud de Moroni, sans faire de victime.

Back to main page
Comores : stabilité après l’éruption du volcan
La situation est "stable" sur le volcan du Karthala, aux Comores, après son éruption de dimanche, (25/04/2005)

Showing 1 news articles
Retourner en haut

TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com
itmlondon@tcph.org

 

Other Contacts:

 



Select Country News
Country:
    Show year 2005 (1)
    Show all (1)

The articles which appeared in Islamic Tourism magazine

 


Founded by Mr. A.S.Shakiry on 2011     -     Published by TCPH, London - U.K
TCPH Ltd
Islamic Tourism
Unit 2B, 2nd Floor
289 Cricklewood Broadway
London NW2 6NX, UK

Copyright © A S Shakiry and TCPH Ltd.
Tel: +44 (0) 20 8452 5244
Fax: +44 (0) 20 8452 5388
post@islamictourism.com